DEDRAS :

Nos Projets

Liste des projets avec domaine d’interventions 


Programme d’appui à l’éducation formelle et alternative : il vise à contribuer à l’amélioration durable du bien être des familles rurales pauvres en favorisant l’accès de leurs membres à une éducation de qualité, qui répond à leurs besoins spécifiques, au terme des 5 années d’intervention, 3000 personnes ont bénéficié directement du programme. Ce programme couvre l’ensemble des zones d’intervention de DEDRAS et vise à donner la chance aux enfants des ménages défavorisés (cibles de DEDRAS dans le domaine des besoins de base) d’avoir une éducation formelle pour un avenir professionnel radieux d’une part, et d’autre part, de permettre aux déscolarisés et non scolarisés d’avoir accès à une éducation alternative qui les prépare à l’entrée dans l’éducation professionnelle. Toujours en lien avec les besoins de base des populations, ce programme a un volet alphabétisation fonctionnelle qui permet aux adultes non scolarisés d’acquérir des capacités de lecture, de calcul, de gestion et d’exploitation des documents d’éducation et de formation des adultes dans les domaines de besoins de base promus par DEDRAS.



Programme d’appui au développement rural intégré par la formation technique et professionnelle : L’objectif global du programme du CEFoP est le suivant : « contribuer à la réduction du sous-emploi au sein des jeunes déscolarisés par une formation professionnelle  polyvalentes des élèves –artisans et une formation agricole modulaire en direction des jeunes producteurs/productrices est assurée de manière durable dans le cadre de la mise en œuvre des orientations nationales sur la formation technique et sur l’agriculture ».



Programme d’Appui au Développement des Filières Riz, Soja, Volaille et Anacarde :

Accroître  les revenues’ agricoles des populations rural des Communes de Nikki, Pèrèrè et Kalalé par l’appui aux fillers porteuses de riz, de soja, de volaille et d’anacarde, au terme de l’appui 1800 producteurs auront leurs revenu accrus. Les principaux appuis vont dans le sens du renforcement organisationnel des producteurs, de l’établissement des liens d’affaires, aménagements des sites de production, de la transformation / commercialisation et du plaidoyer, l’accès au foncier par les  migrants agricole



Le Programme d’Appui à la Gestion Durable de la Sécurité Alimentaire et du droit à l’alimentation vise à réduire la vulnérabilité des populations de Banikoara à l’insécurité alimentaire due à la faiblesse de la production vivrière, au gaspillage des produits de récoltes et des revenus, tout ceci conduisant à la précarité alimentaire cyclique  au sein des ménages. L’appui de DEDRAS-ONG à travers le PAGDSA s’articulera autour de quatre (04) axes stratégiques à savoir : l’amélioration des systèmes de productions vivrières, l’amélioration de la gestion des stocks, la diversification des sources de revenus, la gouvernance foncière dans les communes et au niveau national. Et, une attention particulière sera accordée aux aspects genre, d’organisation coopérative, de gestion durable des ressources naturelles et d’adaptation aux changements climatiques



Programme de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (ProGIRE) : Il a pour objectif de réduire de façon durable les charges liées à la faible disponibilité en eau potable et à l’assainissement précaire dans les zones les moins desservies  notamment par (1) l’amélioration de la santé des populations à travers des actions d’hygiène, d’assainissement, d’approvisionnement en eau potable dans une perspective d’appui à la décentralisation ; (2) le renforcement de la situation sociale, politique et économique des femmes par rapport à celle des hommes. Le programme sera exécuté suivant quatre (4) volets que sont : (1) Renforcement des capacités des acteurs communaux pour les amener à  mieux jouer leur rôle dans les secteurs eau et assainissement dans le cadre de la décentralisation ; (2) Communication pour un changement de comportement en matière de gestion de l’eau et de l’assainissement au niveau des ménages ; (3) Réalisation d’infrastructures d’AEPHA ; (4) Opérationnalisation du cadre de synergie et de professionnalisation des organisations de la société civile du Borgou et de l’Alibori sur la GIRE  dénommée « ALLIANCE GIRE ».